Archive pour la catégorie 'Avant tout'

Abattant

Nom masculin désignant la partie mobile d’un meuble que l’on peut lever ou rabattre.

Ainsi peut-on dire que le wisky, le gin, la vodka, et l’eau de cologne sont dans le bar. ‘savez, le meuble là! vi, là! i’ sont cachés par l’abattant.

Mais non: Ah bah! Ah bah! Abattant pis!

Publié dans:Avant tout, Un jour des mots |on 7 mars, 2007 |Pas de commentaires »

Abat-son

Nom masculin invariable désignant chacun des auvents posés de biais dans les baies des clochers afin que le son se concentre vers le sol.

Petit exemple: La grande place était envahie des étals des commerçants. Les badauds se déplaçaient dans un mouvement commun, à l’image des courants marins, certains échouants cependant, telle l’écume, la plage, sur un stand ou un autre, avant de retourner dans la danse, la danse des petits pas. Et dans ce brouhaha énorme, à peine entendait-on le son des cloches qui annonçait dix heures; malgré les abat-son, le bruit de la foule dominait la scène. Moi, je voulais juste dormir.

Contre-exemple: Moi, je voulais juste dormir. Que de bruit au dehors! Comment cesser cela? Pourquoi le grand marché devait-il avoir lieu ce jour? Cette nuit avait été si horrible, il me manquait tant de sommeil alors… mais non, dame fortune prenait un malin plaisir à me persécuter, son arme était le bruit cette fois. Elle se jouait de moi, jouait avec moi, malgré moi et sans raison apparente. Mais je ne suis guère personne à me résigner. J’allai dans la salle de bain, ouvris un tirroir de la pharmacie et en sortis des boules quiès. « Elles me serviront d’abat-son. » Pensai-je. Mais que peut-on vraiment contre des vibrations? Car mon corps entier se mis à ressentir les ondes disontinues des pas sur la chaussée, des paroles plus fortes que les autres, des coups de hachettes sur les étals des bouchers… On ne tue pas le son, à peine peut-on le réduire, surtout peut-on le détourner.

Publié dans:Avant tout, Un jour des mots |on 4 mars, 2007 |Pas de commentaires »

Abâtardir

Verbe transitif dont la consistance est dans l’acte de faire perdre les qualités propres à une race, plus spécifiquement animale.

Un exemple pourrait être: le liquide de couleur verdâtre rayonnait dans l’obscurité de la pièce. « Enfin! » Se dit le docteur Machin de Truc. Il l’avait. Il avait dans ses mains, fragile mélange, puissante découverte, la composition tant attendue qui allait abâtardir la race canine de son besoin incontrôlable de déféquer sur le trottoir, non dans le caniveau. L’humanité entière l’applaudirait, il deviendrait, enfin, le plus grand génie de son temps, adulé et riche.

Mais par contre, si vous employez la phrase: « De tous les dessinateurs francophones — et du monde même, s’il en est un que je déteste, c’est Tardi. Son dessin est pauvre, ses personnages n’expriment rien, quant aux scénari sur lesquels il expriment sa piteuse capacité graphique, n’en parlons pas! Non, je vous le dis, je vais créer une association juste à son attention. Je compte l’appeler l’association Abâtardi. » D’une: vous n’avez aucun goût. De deux, ce n’est pas gentil. De trois, vous vous trompez d’orthographe.

Publié dans:Avant tout, Un jour des mots |on 4 mars, 2007 |Pas de commentaires »

Abat

Nom masculin utilisé pour exprimer la pluie abondante

Aussi peut-on dire: il courait en tout sens, se démenait pour retrouver son chemin, mais que faire sous une telle pluie d’abat? Rien, sinon avoir l’air aussi con qu’une marionnette désarticulée.

Mais on ne dit pas: Dans les années 70′,80′, des groupes ont émergé sur la scène musicale qui écrasaient la concurrence. Véritables phénomènes populaires, ces groupes, dont nous citerons à titre d’exemple the beatles, A-Ha, ou encore Abba, ont pu attirer sur eux une telle sympathie que des mouvements fanatiques ont pour la première fois vu le jours dans le domaine musical. En particulier, la frénésie s’est emparée de centaines de milliers de personnes à l’annonce de l’arrivé du 3ème album d’ABBA. Cette abatie marquera l’histoire musicale et sociale car l’importance de la chose en a fait un événement sans précedent et reste à ce jour sans comparaison. (Mémoire: Les musiques du derniers siècle, ce que l’on nous a caché. De: l’homme-qui-se-cache-parce-qu’il-sait-trop-de-choses-qui-ne-doivent-pas-être-révélées-et-qui-a-peur-qu’on-le-tue-juste-parce-qu’il-sait-trop-de-choses-et-qu’il-en-parle.)

Publié dans:Avant tout, Un jour des mots |on 3 mars, 2007 |Pas de commentaires »

Abasie

Nom féminin provenant du grec: basis qui veut dire: marche. Terme médical utilisé pour exprimer l’incapacité de marcher et dont l’origine serait de nature hystérique.

Aussi dit-on: La peur l’avait, maintenant, totalement dominé. Alors que la meute filait vers lui, lui restait là, incapable de se lever, de marcher, ni de courir, comme atteint d’abasie.

Il serait par contre intrigant de lire: Dans les années 70′,80′, des groupes ont émergé sur la scène musicale qui écrasaient la concurrence. Véritables phénomènes populaires, ces groupes, dont nous citerons à titre d’exemple the beatles, A-Ha, ou encore Abba, ont pu attirer sur eux une telle sympathie que des mouvements fanatiques ont pour la première fois vu le jours dans le domaine musical. En particulier, la frénésie s’est emparée de centaines de milliers de personnes à l’annonce de l’arrivé du 3ème album d’ABBA. Cette abasie marquera l’histoire musicale et sociale car l’importance de la chose en a fait un événement sans précedent et reste à ce jour sans comparaison. (Mémoire: Les musiques du derniers siècle, ce que l’on nous a caché. De: l’homme-qui-se-cache-parce-qu’il-sait-trop-de-choses-qui-ne-doivent-pas-être-révélées-et-qui-a-peur-qu’on-le-tue-juste-parce-qu’il-sait-trop-de-choses-et-qu’il-en-parle.)

Publié dans:Avant tout, Un jour des mots |on 11 janvier, 2007 |Pas de commentaires »

Abandonnique

Adjectif et nom masculin utilisé en psychologie. Terme employé pour définir quelqun qui vit dans la crainte d’être abandonné.

Exemple: Elle seule savait calmer les enfants abandonniques. Par la douceur de ses gestes et par ses chuchotements, elle leur apportait le semblant d’une attention toute maternelle.

Contre-exemple: Seul, devant un film à caractère pornographique, allongé dans le lit, je me masturbais. Ah, les joies du plaisir abandonnique! ça ne va pas! le plaisir et la crainte ne se mélangent d’ailleurs que très rarement.

Publié dans:Avant tout, Un jour des mots |on 10 janvier, 2007 |Pas de commentaires »

Abaca

Nom masculin. provenant de l’espagnol: abacà. L’abaca est un bananier de la famille des musacées originaire des Philipines. Il fournit, en particulier, le chanvre de Manille, une maitière textile.

exemple: Sous l’abaca, le singe. (slogan révulotionnaire philipin)

Contre-exemple: Avoir l’abaca du choix. ça n’existe pas! (on n’en retirerait que des bananes…)

Publié dans:Avant tout, Un jour des mots |on 9 janvier, 2007 |2 Commentaires »
12

Critica |
Dolunay |
"Le Dernier Carré" |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | L'anatra littéraire
| Les amis d'Athéna
| La Rose Rouge