Cabanement

Nom masculin employé pour définir l’incident lors du lancement d’un navire qui bascule brusquement de l’arrière.

Exemple uchronique : Le 31 mai 1911, tous les préparatifs étaient terminés. Le grand bateau allait enfin quitter les pierres portuaires de Belfast et se jeter à l’eau. Le plus grand, le plus beau des paquebots qui devait, plus tard, rejoindre l’Amérique en passant par l’Atlantique nord. Plus de cent milles personnes étaient présentes, parmi elles : journalistes et personnes de haut rang. Lord Perrie applaudissait tandis que sa femme lançait la bouteille symbolique contre la paroi de métal, qui s’écrasa et éclata en autant de morceaux que d’étoiles dans un ciel Irlandais nocturne. Le géant d’acier glissa alors sur la rampe avant de s’enfoncer dans l’eau en bris de mille écumes.

   Le lendemain, dans les journaux britanniques, on apprenait que, suite au cabanement, des rivets s’étaient détachés de la coque provoquant ainsi une énorme brèche. Certains journalistes, spécialistes de la question, prédisaient même que le naufrage de ce navire, nommé : le RMS Titanic, allait plonger le pays dans une tourmente économique sans précédents. Une semaine plus tard, la prévision était confirmée : l’humiliation, l’image de « Britanniques incapables » avait dissuadé dans le monde nombre d’entrepreneurs et d’actionnaires potentiels, tous secteurs confondus. La situation devenait alors critique. Et bla. (Et bla et bla.)

Et non : Les ondulations de son corps, telles celles des vagues farouches se brisant sur la côte atlantique, excitait l’œil marin. Image si jouissive, d’une violente déferlante, le navire pénétra les méandres tourmentés d’un petit affluent.

Un hurlement strident, terrifiant, suivit de suite le cabanement malheureux. (Basculement brusque DE l’arrière, non DANS l’arrière !)

Publié dans : Continuons, Un jour des mots |le 4 novembre, 2007 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Critica |
Dolunay |
"Le Dernier Carré" |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | L'anatra littéraire
| Les amis d'Athéna
| La Rose Rouge