Cab

Nom masculin d’origine anglaise qui définie le cabriolet, l’ancien, où le cocher était placé par-derrière, sur un siège élevé.

Aussi convient-il dans cet exemple: Dans le décor blanc éclatant dont le rayonnement symbolise la folie humaine, dans un de ces nombreux couloirs à l’atmosphère éthéré de l’hôpital psychiatrique St James Park, Sir James, Psychiatre parmi les plus éminents, présentait un patient à son ami et non moins éminent neurologue, le docteur Pencey Park. « Voyez-vous, très cher, celui-ci a vécu toute sa vie sur une voiture. Là n’était pas sa folie, cependant, puisqu’il s’agissait d’une de ces voitures hippomobiles, une sorte de calèche, siège à l’arrière. Mais qu’il ait plu, qu’il ait neigé, qu’il ait gelé, cet homme restait toujours assis, jambes immobiles, jouant simplement des rênes et criant de dia. Et, bien sûr, le temps faisant son oeuvre, et bien que sous lui ont dues passer mille et mille personnes, la solitude a fini par l’amener à nous. » « Vous me contez là une bien fort triste histoire, mon ami. Si j’ai bien saisi, cet homme est donc victime de sa voiture… Parce que le cab isole… Pffffff! Le-cab-i-sole! Hahahah!!! Le cab-isole! HAHAHAHA!!!!Cabisole, camisole, v’comprenez? HAHAHAHOHOHO!!!! Je n’en puis plus, mon cher… Parce que le cab isole, le voilà en camisole! PffffOuaHAHAHA!!!! » « Fort bien, très cher Pencey, le cab isole, très drôle. Très drôle… Ha!Ha!Ha! Mais oui, le cab-isole! le cab! Haha! Le cab. Cab… ????? »

Mais non: Yo! Yo! Yo! Hop! Hop! Hop! Zyva! Où tu vas? Tu veux léa au cély? Yo! Mais quoipour? T’es ouf?! T’aura nib! Un plomedi?! Et lora?! Yo! Tej, tej, tej, tej, tej ton cab!!!!!! (Extrait de la chanson Tej ton cab de l’album Tej toi dans la ne-Sei du pont d’l'ma-Al et dis oim à oiq se-pen les sonpois du groupe midéca-a 16 francs, Virg-in, Juillet 2008) 

Publié dans : Continuons, Un jour des mots |le 12 octobre, 2007 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Critica |
Dolunay |
"Le Dernier Carré" |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | L'anatra littéraire
| Les amis d'Athéna
| La Rose Rouge